Choisir son art martial

Chinois, Japonais, Thaïlandais, Coréen, ou même Brésilien il existe un grand nombre d’arts martiaux. Les arts martiaux portent essentiellement sur des techniques de combat à mains nus ou avec arme. Toutes les disciplines intègrent une dimension spirituelle et morale visant à la maîtrise de soi. La maîtrise de soi représente une grande partie de ces sports car ils enseignent à renoncer au combat lorsqu’il est évitable. Les sports composants des arts martiaux sont centrés autour de la défense de soi et d’autrui, du développement de la personne sur le plan physique, morale et spirituelle.

Trouvez l’art martial qui vous correspond, un état d’esprit avant d’être un sport

Vous trouverez à Marseille des arts martiaux à la pelle ! Taï Chi Chuan, Aïkido, Ju jitsu, Judo, Karaté, Muay Thaï, Taekwondo et bien d’autres sports sont au rendez-vous. Chacun avec sa spécialité ils vous aideront à prendre conscience de vos limites mais aussi à travailler votre corps. Les arts martiaux reposent aussi sur un aspect théorique qui aide à se sentir bien dans son corps et à fortifier son mental. Vous apprendrez le respect des autres et de vos adversaires et toutes les notions spirituelles et artistiques qui tournent autour de ces arts. Les arts martiaux ne riment pas forcement avec violence, ils ont pour but principal la maîtrise de soi et le respect des autres.

Choisir son art martial : tout un art

Avant de choisir votre art martial il est important de se poser les bonnes questions.
Pour quelle raison voulez-vous pratiquer un art martial ?

  • Santé
  • Épanouissement spirituel ou mental
  • Apprendre à se défendre
  • Pour se défouler
  • Pour le côté culturel

Après avoir répondu à cette question vous pourrez choisir votre sport. Nous vous proposons une liste des sports les plus pratiqués en France.

Arts martiaux Chinois :

  • Taï Chi Chuan: Basé sur l’équilibre, le bien être, la force et faiblesse et fermeté et souplesse. Les chinois considèrent que c’est une technique de longévité. Cet art entretient la souplesse, le fonctionnement des organes vitaux et retarde les effets du vieillissement.
  • Kung fu Wushu : Une pratique ancestrale qui favorise la coordination, la souplesse, l’équilibre, la vitesse et la puissance. Des chorégraphies aussi esthétiques que spectaculaires avec de nombreux styles. Il existe une multitude de style et selon lequel vous choisirez les mouvements d’attaque et de défense seront différents. Mais ils ont tous un but unique : l’efficacité dans le combat.

 

Arts martiaux Japonais :

  • Aïkido: sport composé de techniques à mains nues ou avec arme utilisant la force de l’adversaire et sa volonté de nuire. Cet art vise à réduire la tentative d’agression.
  • Ju jitsu: composé des techniques de combats développés par les Samouraïs. Les techniques sont classées en 4 catégories principales : technique de frappe, technique de projection, technique de luxation et travail au sol.
  • Judo : Créé en tant que pédagogie physique, mentale et spirituelle. Il consiste à projeter, amener l’adversaire au sol ou à l’immobiliser.
  • Karaté: cette pratique vise à défendre puis à répondre à une attaque. Les préceptes du karaté voudraient qu’il n’existe pas d’attaque pure mais seulement une attaque à l’agression.
  • Sumo : art martial ancestral qui consiste à faire éjecter l’adversaire de l’arène. Il existe 80 prises. Les sumos sont vénérés et considérés comme des Demi-dieux au Japon. D’après la tradition les femmes n’ont pas le droit de pratiquer ce sport.

Arts martiaux Thaïlandais :

  • Muay Thaï: Aussi appelé Boxe Thaï, c’est une boxe pieds-poings. Elle utilise principalement les articulations (coudes, genoux).

Arts martiaux Coréens :

  • Taekwondo : le nom peut se traduire par «  la voie du pied et du poing ». Se démarque des autres arts martiaux par la diversité des techniques de pieds.

Arts martiaux Brésiliens :

  • Capoeira : Succession de mouvements, de coups de pieds, d’acrobaties avec une partie instrumentale.
  • Ju jitsu brésilien: dérive de l’art martial du ju jitsu japonais. Le but est de soumettre l’adversaire par étranglement ou par clé d’articulation. Il se focalise sur le combat au sol et la soumission.

Conseils

  • Réfléchissez sur le style d’art martial que vous souhaitez pratiquer
  • Pensez à vos centres d’intérêt culturels
  • Faites votre choix sur l’école et sur votre maître (en fonction de l’enseignement, de la proximité et de vos moyens)
  • Profitez d’une période d’essai pour expérimenter si vous avez un doute
  • Demandez-vous si le style d’enseignement vous correspond
  • Pensez à vérifier que les horaires de l’école correspondent à votre emploi du temps