De l’esplanade De Gaulle à Castellane

se balader à Marseille
  • Durée : 0 h 30
  • Difficulté : Amateur
  • Distance : 2 km
  • Télécharger l'itinéraire en PDF GPX KML

Rencontrez les grands personnages à travers des monuments qui ont contribués au développement de la ville de Marseille : Jules Cantini, Napoléon, Emile de Maupas, le Marquis de Castellane-Majastre et bien d’autres. Tous ces personnages ont joué un rôle dans la construction de la ville et de ses édifices hors du commun. Nous vous donnons au cours de cette balade toutes les petites anecdotes de ces lieux historiques.

Sport Marseille ne pourra être tenu responsable en cas d’accident survenu sur ce parcours.

Etapes de la balade

Etape 1 : Esplanade de Gaule

Zoom sur : L’esplanade De Gaule est située au carrefour de la Canebière et de la rue Paradis face au Palais de la Bourse. Cette place a changé une dizaine de fois de nom avant de s’appeler Esplanade De Gaule : « Place de la paille » à l’époque où elle servait de parc à mulet, « Place Necker », « Place de la liberté », « Place aux fruits », « Place Impériale », « Place Royale », « Place de la République », « Place de la Tour », « Place de la Révolution », puis « Place de la Bourse ». Ce n’est qu’en 1970 qu’on lui donne son nom actuel.

Ce qu’on aime :

  • La fontaine le bateau où on retrouve dans son bassin la devise de Marseille «  Actibus immensis urbs fulget Massiliensis » que l’on traduit par : « La ville de Marseille resplendit par ses hauts faits »

  • Le n°12 de la rue où se trouve un immeuble construit en 1786 nommé en 1818 « Hôtel des Princes » et qui a été le quartier général de Bonaparte en 1796 lorsqu’il prit le commandement de l’armée.


Coordonnées :

Place Général De Gaule 13001 Marseille

Etape 2 : Opéra

Zoom sur : L’opéra municipal à été construit sur l’ancien Grand théâtre dont la construction à débutée en 1786 par Monsieur de La Tour (intendant de Provence). En 1919, un incendie ravage la quasi-totalité de l’édifice. L’Opéra fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis 1997.

Ce qu’on aime : Il ne reste aujourd’hui que l’ancienne salle de spectacle la colonnade et le péristyle, ainsi qu’une frise qui encadre la scène datant de 1787.

Coordonnées :

2 rue Molière 13001 Marseille
04 91 55 21 12
http://opera.marseille.fr/

Etape 3 : Hôtel Pascal

Zoom sur : Un ancien hôtel particulier, l’Hôtel Pascal construit de 1728 à 1737. Il appartenait à Jean Arsène Séjourné  banquier et Président de la Chambre des Commerces de Marseille. Sa fille se maria avec un banquier Pierre Pascal, d’où le nom de l’hôtel. Aujourd’hui, il accueille une boutique de luxe.

Ce qu’on aime : Les façades du bâtiment sont inscrites au titre des monuments historiques depuis 1949. On lui accorde « la plus belle façade Louis XVI de Marseille ». Les mascarons sur les clefs de voûtes des ouvertures au rez-de-chaussée représentant « les quatre saisons » et à l’étage les portraits de divinités mythologiques font le charme de cet ancien hôtel.

Coordonnées :

  • 52 rue Paradis 13001 Marseille


Etape 4 : Musée Cantini

Zoom sur : Le musée Cantini était à l’origine un hôtel particulier construit en 1694 par la compagnie du cap Nègre. Il fut vendu 4 fois avant de devenir la propriété de Jules Cantini en 1888. L’immeuble est ensuite légué à la ville de Marseille en 1916 pour y devenir le musée des arts décoratifs ouvert au public depuis 1936.

Ce qu’on aime : Ce musée est consacré à la période « moderne » du vingtième siècle (1900 – 1960). La constitution de ce musée est considérée comme l’une des plus belles collections publiques françaises consacrée au XXe siècle.

Coordonnées :


19 rue Grignan 13002 Marseille
04 91 54 77 75
http://culture.marseille.fr/

Etape 5 : Hôtel Roux de Corse

Zoom sur : L’hôtel Roux de Corse est édifié vers 1740, propriété de Jean-André Roux armateur marseillais. Construit par son frère Gorges, le bâtiment passe à la ville et y accueille la résidence préfectorale. Il devient par la suite l’état major de la garde nationale pour ensuite finir en lycée de jeunes filles en 1891. C’est aujourd’hui le lycée Montgrand de Marseille.

Ce qu’on aime : Un des anciens professeurs de ce lycée n’est autre que Simone de Beauvoir, philosophe, écrivaine et professeure de philosophie au lycée de 1931 à 1933.

Coordonnées :

13 rue Montgrand 13006 Marseille

Etape 6 : Place Estrangin - Pastré

Zoom sur : La fontaine actuelle est l’œuvre de Joseph Letz et André Jospeh Allar, elle a été mise en place en 1890. On y trouve la ville de Marseille s’appuyant sur le génie du Commerce pendant que la méditerranée lui apporte l’abondance. On peut également y apercevoir les lieux avec lesquels Marseille a fait commerce.  Ils sont symbolisés par les bustes du Rhône, de la Durance, de l’Europe de l’Asie, de l’Afrique et de l’Amérique.

Ce qu’on aime : L’hôtel de la Caisse d’Epargne construit en 1904 sous les plans de l’architecte Tournaire. Au-dessus des trois grandes portes on y découvre les sculptures de Costant Roux, les trois têtes de Thétis, Mercure et Cérès.

Coordonnées :

Place Estrangin Pastré 13006 Marseille

Etape 7 : Préfecture XIXe siècle

Zoom sur : Emile de Maupas sénateur et préfet des Bouches-du-Rhône de 1860 à 1866 décide de la construction d’un monument digne de son rang, il estimait être mal logé dans l’hôtel Roux de Corse. La construction commence en 1862. Les travaux sont terminés en 1866, le préfet prend possession des lieux la même année, mais est relevé de ses fonctions par un décret de l’Empereur fin décembre de l’année 1866.

Ce qu’on aime : Les façades ornées de sculptures : la façade principale ornée de statues représentant à gauche Pontevès et Vendôme et à droite Portalis et l’intendant Lebret. La façade est qui donne sur le jardin et la rue de Rome est décorée de 4 statues représentant (de gauche à droite) monseigneur Belsunce, Le Chevalier Roze, le Roi René et Palamède de Forbin. La façade ouest possède deux statues l’empereur Constantin et Charles Barbaroux.

Coordonnées :

Préfecture de Marseille 13006 Marseille

Etape 8 : Monument Barthou et Alexandre 1er

Zoom sur : Le monument à la Paix qui commémore l’assassinat du roi Alexandre 1er de Yougoslavie et Louis Barthou ministre des affaires étrangères en 1934 à Marseille. Ce monument représente 4 femmes tenant  les portraits des victimes. A l’arrière se trouve un bouclier posé contre deux colonnes. On y trouve l’inscription «  PAX » (paix) au-dessus les armoires des deux pays. Les deux grandes figures féminines sur les colonnes représentent la France et la Yougoslavie.

Ce qu’on aime : La rénovation du monument lors des travaux du tramway de la ligne 3 de Marseille

Coordonnées :

Rue de Rome 13006 Marseille à l’intersection du Boulevard Peytral

Etape 9 : Eglise saint Nicolas de Myre

Zoom sur : Cette Eglise Grecs catholiques, église des melkites, était rattachée à Rome. Elle a été construite en 1821, à la demande de Monseigneur Maximos Mazium l’archevêque de Myre dans le but de recevoir les réfugiés orientaux qui s’étaient repliés à Marseille en 1801. La guerre d’Egypte et de la Syrie entraîne de nombreux migrants.

Ce qu’on aime : L’architecture et le décor de cette église, l’iconostase sur laquelle sont représentées les icones de Notre Seigneur, de la Vierge, des douze apôtres et des quatre évangélistes.

Coordonnées :

19 Rue Edmond Rostand, 13006 Marseille

Etape 10 : Eglise Saint Joseph

Zoom sur : Cette Eglise construite au XIXe siècle reçoit encore aujourd’hui des messes tous les jours, et peut se visiter. Avec le développement de la ville de Marseille au début du XIXe siècle et la création de nouveaux quartiers, il était nécessaire de créer de nouvelles paroisses : l’Eglise Saint Charles et l’Eglise Saint Joseph.

Ce qu’on aime : L’église de Saint Joseph est l’un des édifices les plus aboutis sur le plan décoratif de la ville de Marseille. L’autel principal en marbre polychrome est une œuvre de Jules Cantini réalisé à partir d’un dessin de l’architecte Louis Sainte Marie Perrin. Cet autel est réalisé en 1897 grâce au don de Mme Noilly Prat.

Coordonnées :

126 rue Paradis 13006 Marseille

Etape 11 : Place Castellane

Zoom sur : La place Castellane doit son nom au Marquis de Castellane-Majastre qui était un officier de la Marine et un aristocrate provençal. Il offrit le terrain et le financement des travaux en 1774. Cette place disposait dans un premier temps d’un obélisque édifié à l’occasion de la naissance du fils de Napoléon 1er. En 1911, l’obélisque a été transféré à Mazargues et ensuite remplacé par la fontaine actuelle.

Ce qu’on aime : Les dimensions de la fontaine sont impressionnantes : avec une hauteur de 31.5 m et plus de 1616 tonnes de marbre.

Coordonnées :

Place Castellane 13006 Marseille

 

Bon plan de la balade

Si vous avez du temps, faites un petit détour sur le cours Julien pour une petite pause dans l’un des nombreux cafés de la place. Vous pouvez également arpenter les rues pour admirer les tags décoratifs du quartier et les boutiques undergrounds. C’est un quartier artistique, très vivant et très agréable. Le mercredi vous trouverez un marché de produit biologique.