De Longchamps à l’Evêché

découvrir Marseille
  • Durée : 1 h 15
  • Difficulté : Amateur
  • Distance : 6 km
  • Télécharger l'itinéraire en PDF GPX KML

Ce parcours à la fois culturel et divertissant vous permettra de visiter Marseille et d’en savoir plus sur l’histoire de la citée phocéenne. Cette balade est ponctuée d’anecdotes sur les lieux historiques du 1e et 3eme arrondissement de Marseille. Une manière fraîche et ludique de se rapprocher de l’histoire de la ville la plus vieille de France.

Sport Marseille ne pourra être tenu responsable en cas d’accident survenu sur ce parcours.

Etapes de la balade

Etape 1 : Le musée Grobet Labadié

Zoom sur : Vous trouverez au musée Grobet-Labadié une collection d’objets ayant appartenu à une riche famille marseillaise. Ce musée se situe face au Palais Longchamp dans un ancien hôtel particulier construit en 1873.  Cet hôtel fut construit sur les plans de l’architecte Gabriel Clauzel pour le riche industriel Grobet-Labadié, préfet des Bouches-du-Rhône, président du Conseil et député.

Le musée est pour le moment fermé pour des travaux de rénovation.

Ce qu’on aime : Ce musée est un vrai voyage dans le temps, vous aurez l’occasion de percevoir le niveau de vie d’une riche famille marseillaise dans les années 1880.

Coordonnées :

14 Boulevard Longchamp 13001 Marseille
04 91 62 21 82
http://culture.marseille.fr/

Etape 2 : La Vierge Dorée

Zoom sur : A quelques pas de la gare St Charles se trouve la Vierge Dorée située au n°28 de la rue des héros 13001 Marseille. Le pape Pie XI promulgue en 1854 le dogme de l’immaculée conception affirmant que la Vierge a été exemptée du péché originel. Afin de célébrer cette occasion plusieurs colonnes commémoratives ont été édifiées dans de nombreuses villes dont Marseille. La cité phocéenne compte deux monuments construits à cet effet : la Vierge Dorée ainsi que le couronnement de la tour Sainte au quartier de Ste Marthe.

Ce qu’on aime : Afin que la Vierge Dorée devienne un signal urbain L’architecte Espérandieu accentue sa hauteur. La statue déjà haute de 3 mètres sera dressée sur une colonne elle-même posée sur un piédestal. L’ensemble culmine 9m de haut.

Coordonnées :

28 Rue des Héros, 13001 Marseille

Etape 3 : Manufacture de tabac

Zoom sur : Le premier employeur de la ville de Marseille et la deuxième manufacture de France (1860): La manufacture de tabac marseillaise.  En 1868, elle quitte la rive sud du Vieux Port pour aller à la Belle de Mai. Les cigarières confectionnaient entièrement à la main cent millions de cigares par an. On y produit des cigares et scaferlatis, mais la manufacture se spécialise dans les années 50 dans la production de Gauloises et Gitanes. La main d’œuvre était composée à 90% de femmes et elles y travaillaient jusqu’à leur mariage. Elles  « gagnaient leur trousseau en roulant des cigarettes pendant 9h en hiver et 10h en été » Les cigarières savaient se mobiliser pour mener les grèves et elles sont les premières à avoir formé un syndicat. La mode passe au tabac blond, les effectifs se réduisent avant de fermer définitivement en 1990.

Ce qu’on aime : Lieu touristique et culturel, aujourd’hui vous y trouverez skate park, restaurant, théâtre, salle de concerts et spectacles, jardin, librairie etc…

Coordonnées :

41 rue Jobin 13003 Marseille
http://www.lafriche.org/fr/

Etape 4 : Friche de la Belle de Mai

Zoom sur : La friche de la Belle de Mai est un espace de travail qui accueille près de 70 structures. Elle est séparée en 3 espaces distincts : Le pôle patrimoine qui archive et conserve les œuvres d’arts, le pôle média qui rassemble des entreprises du secteur de l’audiovisuel, et le pôle arts de la scène et arts visuels dédiés à l’art contemporain ainsi qu’un pôle musique.

Ce qu’on aime : Des nombreuses associations sont accueillies à la Friche de la Belle de Mai tel que l’A.M.I (Aide aux Musiques Innovatrices) et possède des couveuses d’entreprises françaises dédiées au milieu culturel.

Coordonnées :

41 rue Jobin 13003 Marseille
http://www.lafriche.org/fr/

Etape 5 : Pôle patrimoine

Zoom sur : Le pôle patrimoine qui se situe au sein de la friche de la Belle de Mai (îlot 1) et accueille la conservation du patrimoine des musées (CPM), les archives municipales de Marseille, le centre interrégionale de Conservation et Restauration du Patrimoine (CICRP), l’institut Nationale de l’Audiovisuelle Méditerranée (INA) ainsi que le fond communal d’art contemporain. Les archives de Marseille conservent 12 km linéaire de documents dont certains remontent à la seconde moitié du XIIe siècle.

Ce qu’on aime : Les archives permettent de collecter et conserver des vestiges du passé afin de pouvoir connaître l’Histoire de Marseille et des Marseillais.

Coordonnées :

41 rue Jobin 13003 Marseille
http://www.lafriche.org/fr/

Etape 6 : Pôle média

Zoom sur : Le pôle média se situe également à la Friche de la Belle de Mai. C’est ici que les entreprises de la filière média offrent les services nécessaires aux tournages, à la production et aux prestations techniques. Ce pôle à pour but de freiner la délocalisation des tournages et production hors de France.  Il est unique en Europe, car il regroupe de nombreuses entreprises et activités en terme d’image et de son.

Ce qu’on aime : Les studios de la Friche accueille les tournages quotidiens de la célèbre série marseillaise « Plus Belle la Vie » qui est produite et réalisée par France 3.Un épisode de la série est réalisé entièrement sur ce pôle en seulement 4 jours en comprenant tournage, montage et mixage.

Coordonnées :

41 rue Jobin 13003 Marseille
http://www.lafriche.org/fr/

Etape 7 : Archive départementales

Zoom sur : Un immense centre de ressources documentaires pour toutes les personnes qui s’intéressent de près comme de loin à l’histoire provençale du Moyen Âge à nos jours. Les archives départementales de Marseille répertorient les documents des principales institutions judicaires, religieuses et administratives de la Provence médiévale et des anciens régimes.

Ce qu’on aime : Les documents peuvent être consultés dans une salle de lecture. La lecture est cependant réservée aux détenteurs d’une carte de lecteur. Voir les détails sur le site

Coordonnées :

18-20 rue Mirès 13003 Marseille
04 13 31 82 08 / 04 13 31 82 00
http://www.archives13.fr/

Etape 8 : Cathédrale de la Major

Zoom sur : La basilique Sainte-Marie-Majeure ou Cathédrale de la Major, la seule et unique cathédrale de Marseille. Elle a été construite entre 1852 et 1893 et évoque l’orient par son style Néo-byzantin. La première pierre est posée par Louis Napoléon Bonaparte d’après le plan de l’architecte Vaudoyer. Elle est considérée comme l’une des plus grandes cathédrales construites en France depuis le Moyen Âge. Elle fut terminée en 1893 et est classée monument historique par arrêté du 9 août 1906.

Ce qu’on aime : Les matériaux très variés utilisés pour la construction de la Major : pierres vertes de Florence, marbre blanc de Carrare, pierre de Calissanne et du Gard, Onyx d’Italie et de Tunisie.

Coordonnées :

Place de la Major 13002 Marseille
04 91 90 52 87
http://marseille.catholique.fr/

http://marseille.catholique.fr/La-Major-cathedrale

Etape 9 : l’Evêché / Palais épiscopal

Zoom sur : Le Palais épiscopal a été édifié en 1648 à la demande de l’évêque d’Epinay de Saint Luc. Après l’accord de Louis XIII l’évêque décède et c’est l’évêque de Puget qui prend le relais et lance les travaux. En 1736 le monseigneur de Belsunce embellit le Palais par une galerie. À la révolution le palais devient bien national et sert de dépôt d’équipements. Cet édifice est aujourd’hui un Hôtel de police, mais les Marseillais continuent de l’appeler l’Evêché.

Ce qu’on aime : La façade et toiture du palais sont inscrits au titre de monument historique par arrêté du 7 Septembre 1978.

Coordonnées :

Avenue Robert Schuman 13002 Marseille

 

Bon plan de la balade

Si vous continuez votre chemin juste derrière l’évêché ou l’hôtel de police vous trouverez  le musée de la boule. Il vous accueillera tous les jours de la semaine pour vous présenter l’évolution de la boule, de la plus ancienne à la plus moderne. Vous avez même la possibilité de tester les boules sur leur boulodrome d’intérieur. Un musée qui vaut le détour pour son ambiance conviviale à la marseillaise.

Coordonnées :

4 place des 13 Cantons 13002 Marseille
04 88 44 39 44
http://maison-de-la-boule.com/