Trial

Le Trial est une discipline sportive faisant partie de la catégorie des sports motorisés, elle se pratique le plus souvent à moto, mais peut aussi se pratiquer en vélo en voiture ou en camion. Il s’agit de franchir des obstacles naturels ou artificiels. Ce n’est pas un sport de vitesse car seul un temps limite est imposé. Les qualités qui comptent dans ce sport sont la dextérité et l’agilité du sportif. La règle principale est de ne pas poser le pied à terre. La discipline la plus connue reste le trial en moto même si son cousin le trial en vélo prend de plus en plus d’ampleur.

Description et présentation de ce sport encore peu connu

Le trial en moto se pratique sur un circuit d’une quinzaine de kilomètres. Les pratiquants essaient de franchir des obstacles du style : rochers, talus, racine en posant le moins possible le pied à terre. Dans le circuit les sportifs se trouvent des parcours différents et empruntent un circuit selon leur niveau. Il existe plusieurs niveaux allant du débutant au niveau pilote élite. Ce sport se pratique en extérieur et en intérieur selon la saison. Les commissaires comptabilisent les nombres de pieds posés à terre durant la compétition. Le vainqueur est donc le sportif qui a le moins de points. Dans le trial moto les niveaux sont divisés en différentes catégories : Promotion, S3, S2, S1 et Expert.

Le trial à Marseille : une histoire de compétition de haut niveau

En 2017 Marseille accueille le Championnat du monde de Trial. La cité phocéenne est devenue une référence en matière de Trial grâce aux obstacles techniques, aussi appelés zones. Patrick Féraud l’organisateur de la finale du Championnat du Monde de Trial considère le parcours comme un art. Une de fois de plus en 2017 les plus grands champions seront réunis à Marseille pour se disputer le titre de Champion du monde de Trial.

Les règles :

Les pénalités :

  • 1 pied = 1 point
  • 2 pieds ou 2 appuis = 2 points
  • 3 pieds ou 3 appuis et plus = 3 points
  • Echec = 5 points

Les actions considérées comme échecs :

  • Le recul de la moto
  • Les chutes
  • Le guidon touchant le sol
  • Les deux pieds du même côté de la moto
  • Arrêt du moteur avec appui
  • Toute aide extérieure
  • Sortir de la zone délimitée
  • Effectuer un tour complet dans une zone
  • Dépasser le temps imparti

L’équipement :

  • Casque
  • Bottes
  • Pantalon et ensemble complet
  • Gants
  • Veste
  • Protection dorsale

Conseils :

  • Trouvez un bon club près de chez vous
  • Equipez-vous correctement
  • Demandez conseil à votre entraineur
  • Ne prenez pas de risque